Dans « Journal d’un écrivain en pyjama », Dany Laferrière consacre sa 84e chronique  au carnet :

84. Un carnet

C’est un outil aussi essentiel que le marteau du menuisier. On doit toujours l’avoir sur soi pour noter de petites scènes, une anecdote, un dialogue amusant ou une description de paysage. Il y a des réactions qui ne vous viendraient jamais à l’esprit. C’est un cadeau de la réalité. La vie courante est la source de toute fiction. D’où l’expression : incroyable mais vrai. (…) »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s