Ludovic Iacovo nous offre une réflexion philosophique et poétique sur « l’art » du carnet.

Lu en première mondiale au Festival Les Carnets 2016, « Dans le frais du monde »est à redécouvrir ici, dans une version complétée de… post-it, notes et autres bouts de papiers :

Carnets, post-it et autres bouts de papier (photo CPC)
Carnets, post-it et autres bouts de papier (photo CPC)

« Je me suis aperçu sans trop m’en rendre compte que la plupart de mes écrits se composait sous forme de notes rassemblées que j’avais auparavant griffonnées sur des des morceaux de feuille de papier ou de carton.

Il y a aussi, évidemment, les carnets de poche, ces petits carnets que l’on glisse dans la poche d’un vêtement et nous suivent comme un ami fidèle avec lequel on converse librement. Ces carnets, je les emporte souvent avec moi assis à la table d’un café ou bien à l’occasion de quelques promenades dans la colline. J’avoue pourtant avoir une préférence… » lire la suite : « Au fond du tiroir » de Ludovic Iacovo