Emmanuelle Jamme, plasticienne. Dessin, gravure et livres d’artistes

 Mes tamponades sont à la gravure ce que la pochade est à la peinture, des œuvres légères à l’esprit libre. Linogravures et gommagravures d’abord, aujourd’hui pointe sèche et eaux fortes. L’estampe est un univers à découvrir constamment.

 Le dessin est pour moi une pratique régulière. Le dessin de nu me permet d’approfondir mon travail sur le corps et de pratiquer d’autres médiums que la gravure. Cartes à gratter, encres, acrylique, craies…, sur de très grands ou de très petits formats, m’amènent à réfléchir sur le statut du corps, dans ses lignes, dans sa masse, son volume…

De la même manière mes carnets de bord m’accompagnent depuis 15 ans. C’est un peu ma mémoire, ils racontent mon quotidien, mon histoire… Je dessine et j’écris, je colle et je photographie… Ils sont publiés sur mon blog depuis 2010et ont été exposés deux fois.

 Aujourd’hui plus que jamais le rapport texte-image prend une grande importance. Je conçois des livres d’artiste avec mes nus (croquis réalisés en atelier) ou mes tamponades. Le livre peut prendre des formes tout à fait différentes, au gré de ce que je veux raconter.