téléchargement

Né à Quimper en 1967, Laurent Herrou a été révélé par Guillaume Dustan aux éditions Balland.
Une communication sur son travail a eu lieu en 2015 à l’ENS Paris dans le cadre du colloque Les Enjeux de la Chair dans les Écritures Autofictionnelles (publié aux éditions EME). Il publie trois livres cette année chez Jacques Flament : son Journal 2016, un dialogue sur l’écriture de soi avec Arnaud Genon, L’inconfort du Je, et Nina Myers, récit d’une trahison.
Extrait du Journal 2016 (Ed. Jacques Flament.)

Parfois des gens te disent qu’il faut avoir une sacrée vie pour avoir des choses à raconter à son Journal. Tu souris, tu n’expliques pas. Qu’on a tous la même. Mais que tu as toi en plus, la capacité de transformer les existences en mots : c’est ta pierre philosophale. Tu es un alchimiste dans ton domaine.

 

011_s.jpg

Publicités