AIbEiAIAAABECILp2vLU0MyrgAEiC3ZjYXJkX3Bob3RvKihjYTM5NWNhYTRhMjZlN2I4N2U5ZWVhMzQ3ODIzN2Y0N2ZjNWYzZjliMAHcvCSaevgcrb0ijrULA2wHMSTTWQMarie Stricher, artiste Lyonnaise. En 2010 : Après les peintures vagabondes inspirées de mes périples, je succombe à la maladie incurable et totalement addictive du Carnet de Voyage.

M’abandonnant sans retenue, je m’échappe du quotidien 2 à 3 fois par an, le carnet toujours en main, faisant la part belle au portrait. Chaque regard posé sur l’autre ouvre le champ des possibles et l’envie de capter la vérité d’une expression, instant fugace, se fait impérieuse. Des instants de partage se distillent mystérieusement quand le sujet pose et s’offre quelques minutes, à mes crayons émus et nerveux. Un échange silencieux s’installe lentement, on se livre de part et d’autre et les sourires complices remplacent la parole inutile et vaine

En feuilletant mes carnets, on est frappés par la récurrence des scènes de vie. Cette année, je dévoile à travers le fil conducteur du regard, l’expression des singularités, codes, traditions, habitudes, religions, propres aux MARCHES DU MONDE, notamment en Asie (Laos et Cambodge), Ouzbékistan et Atlas Marocain, 4 destinations récentes.

Lauréate à 2 reprises du Concours de Carnets au Festival Curieux Voyageurs de St Etienne (2014 et 2015), j’ai ainsi découvert l’Ile Maurice et le Haut Atlas Marocain l’année dernière. A travers l’Association « Couleurs Vagabondes » de Lyon que j’anime, je propose des stages « portraits » et « Carnets de voyage » en France ou en Europe.

Dernière minute : Je viens de lancer l’auto édition de mon premier carnet de voyage, appelé « OUZBEKISTAN, carnet de voyage d’une croqueuse compulsive ». Retrouver moi sur Ulule. La campagne prévue sur 45 jours s’achèvera le 14/7/17. Je pourrai ensuite faire imprimer ce livre qui me tient à cœur.

Publicités